Comment devenir architecte cloud ?

Intégrez une école du web et devenez architecte cloud !

De nombreuses entreprises se tournent vers les solutions cloud au vu de leur efficacité et des coûts moindres qu’elles induisent en termes de création, gestion et maintenance. De ce fait, de plus en plus de métiers en informatique se développent dans l’objectif de répondre à la demande croissante du secteur économique concernant la conception et la mise en plus de structures externes et de solutions cloud permettant le stockage optimal de données. C’est là qu’entre en jeu l’architecte cloud et son savoir-faire. Voilà donc tout ce qu’il y a à connaître sur ce métier qui fait partie intégrante de l’économie de demain.

 

Architecte cloud : description du métier

L’expression « cloud computing » vient de la langue anglaise et signifie, de manière littérale, « informatique en nuage ». Cette appellation permet de désigner un service de stockage de données sur des serveurs installés dans des locaux qui servent de data centers. Le but qu’un architecte, ou qu’un ingénieur spécialisé, dans le cloud computing se doit d’atteindre passe par plusieurs étapes incluant chacune diverses missions. En effet, son rôle va de l’élaboration d’algorithmes performants à la programmation de ces derniers, en passant par la mise en place d’outils pour la sécurisation et la définition des droits d’accès aux données. Il est généralement amené à exercer en utilisant des éditeurs de logiciels pour fournir des solutions de qualité à l’entreprise qui l’emploie. Il peut cependant travailler parfois en liaison directe avec d’autres services pour déterminer au mieux les bases de la future structure cloud.

En plus de veiller à l’intégrité des données hébergées, il s’occupe de faire évoluer l’architecture au fil du temps afin qu’elle puisse répondre aux nouvelles exigences rencontrées comme la scalabilité, la tolérance aux pannes, l’optimisation des performances, l’interopérabilité, etc. Par ailleurs, la veille technologique est indispensable à sa profession s’il souhaite rester à la page et être en mesure de continuer à fournir les solutions adaptées. La profession étant récente, on retrouve de nombreux informaticiens expérimentés qui se spécialisent dans le domaine au vu de la forte demande sur le marché de l’emploi. Et au bout de quelques années d’expérience, le métier d’architecte cloud permet d’accéder à un poste de responsable de projet qui encadre toute l’équipe travaillant sur une solution cloud.

Quelles sont les missions principales d’un architecte cloud ?

L’architecte Cloud assure le déploiement, le stockage ainsi que la gestion des données des serveurs situés dans les data centers. Pour concevoir la solution à déployer et assurer à la fois la sécurité des données et la satisfaction des besoins des utilisateurs, il est chargé de s’occuper des missions suivantes :

    • Collecte du besoin à stocker dans le cloud à améliorer en termes de performances ;
    • Conception de solutions de déploiement vers le cloud ;
    • Participation au passage à l’exploitation ;
    • Définition du design de la solution cloud ;
    • Proposition et mise en place de solutions architecturales ;
    • Rédaction de la documentation nécessaire à l’utilisation et la maintenance de la structure réseau ;
    • Prise en charge de la maintenance une fois l’architecture déployée ;
    • Animation des réunions concernant l’avancement du projet ;
    • Prise en charge de la formation des équipes utilisatrices ;
  • Veille technologique et élaboration d’améliorations pour les performances de la solution intégrée.

 

Quelles sont les qualités et les compétences dont un architecte cloud doit faire preuve ?

Pour prétendre au métier d’architecte cloud, il est impératif de faire preuve d’une grande organisation : manipuler les données et les statistiques requiert des compétences techniques, mais exige également une grande rigueur et application afin de ne pas se perdre ou se tromper dans l’analyse ainsi que la synthèse des informations. De plus, cette profession nécessite d’avoir la capacité de bien communiquer ses idées et sa perception des solutions, car l’architecte cloud est très souvent amené à rédiger des documentations, former des équipes, expliquer son travail et formuler des recommandations à des personnes qui ne sont pas forcément expertes ou même formées dans le domaine informatique. Il faut donc qu’il possède une grande patience et une très bonne maîtrise de la pédagogie.

En outre, pour exercer un métier dans le service informatique d’une entreprise, il faut avoir une personnalité aimable et un bon sens de la communication afin de s’intégrer efficacement et de mener à bien les divers projets qui sont souvent réalisés en équipe.

Enfin, la connaissance de solutions fournies par Amazon, Microsoft ou encore Google sont aussi des qualifications remarquables lors de l’embauche, tout comme la maîtrise de l’anglais technique.

 

Quelle formation pour devenir architecte cloud ?

Plusieurs formations spécialisées ont vu le jour ces dernières années dans le secteur du cloud et des réseaux virtuels. Cette profession est alors accessible via plusieurs cursus : les parcours spécifiques en université, les écoles d’ingénieurs, tout comme il est aussi possible d’opter pour une école certifiée comme l’école Webtech Institute. En choisissant de vous former chez Webtech, vous pourrez accéder au métier d’architecte cloud avec des compétences solides et compétitives. Ce qui fera toute la différence pour la préparation de vos candidatures et lors de vos futurs entretiens.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

MENU

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’un de nos campus pour obtenir plus d’informations.

Campus de Paris

Campus de Lyon

Campus de Bordeaux

Campus de Lille

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec l’un de nos campus pour obtenir plus d’informations.

Campus de Paris

Campus de Lyon

Campus de Bordeaux

Campus de Lille